Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2018 4 31 /05 /mai /2018 22:55
Un  Jardin  en  Cévennes

Un Jardin en Cévennes

            "La nature, nous dit Frère Jean, est un livre pour ceux qui cultivent la terre de leurs mains, qui découvrent que la création révèle une sagesse universelle. L’acte quotidien éduque le jardinier en aiguisant sa vigilance. Tout lui parle dans la simplicité de l’instant : le chant d’une source, la rotation d’une rose amoureuse du soleil, la louange d’un coquelicot qui embrasse le ciel…"

            Ce livre propose des paraboles que l’auteur compose à partir de son expérience de jardinier, elles sont illustrées par de nombreuses photographies réalisées dans l’enceinte du monastère. Ces paraboles d’aujourd’hui n’ont pas la prétention d’être un traité de théologie, de philosophie ou d’agronomie, mais décrivent l’ouverture du cœur. Elles sont une promenade méditative, le témoignage poétique de la foi d’un homme qui a choisi de consacrer sa vie à Dieu et qui essaie de la partager avec ses frères à travers les actes simples du quotidien.

Préface pour la nouvelle édition de Pierre Rabhi : « Merci à Frère Jean de nous permettre avec son «Jardin en Cévennes » de partager son regard, sa poésie et son admiration pour la création ».

          Préface pour la première édition de Jean-Marie Pelt : « De ce livre, où chaque petit récit est à déguster et à méditer en silence, émanent une paix profonde et une atmosphère de haute spiritualité et de contemplation ».

Parution           : Juin 2018 (1ère édition Un jardin en Lozère en 2009)

Format             : 210 x 210 - 50 pages, nombreuses photos

Éditeur             : Art Sacré – Le Verdier - 48 160 Saint-Julien-des-Points

Prix                 : 12 Euros

Presse               : Père Gérasime Tél : 04 66 45 42 93 – 06 08 61 65 66 - Email : skite.saintefoy@wanadoo.fr

Points forts :

- Lien poétique entre la nature et la vie spirituelle.

- Belles et nombreuses photographies en couleur.

- Préface de Pierre Rabhi pour la nouvelle édition, de Jean-Marie Pelt pour la première édition.

- Témoignage écologique et patrimoine cévenol - Livre cadeau.

Auteur :

 Après des études de photographie à l’école Lumière, Gérard Gascuel, né en 1947, originaire d’Alès en Cévennes, travaille comme photojournaliste, il présente de nombreuses expositions en France et à l’étranger.

            Devenu moine orthodoxe à 33 ans, il reçoit le nom de Frère Jean au monastère de Saint Sabba dans le désert de Judée. En 1993, il fonde la Fraternité Saint-Martin, une association qui regroupe plus de 950 membres et en 1996 le Skite Sainte-Foy, un monastère orthodoxe dans les Cévennes.

            Il est l’auteur de plusieurs ouvrages :

- Le mont Athos. Diaporama - (Ed. du Berger - épuisé)          - Hommes de Lumière (Mame, - épuisé),

- Fils de Lumière (Jacqueline Renard, 1990)               - Jardin de la Vierge (Jacqueline Renard, 1991),

- J’ai soif d’une eau de vie… (Terre du Ciel, 1994)     - l’Amour en question (Le Fennec, épuisé),

- Insaisissable fraternité (en collaboration avec Alain Finkielkraut, Albert Jacquard, Dervy, 1998).

- Jardin de la foi aux Presses de la Renaissance, réédité plusieurs fois (épuisé).

- Un jardin en Lozère (CG, 2009, épuisé) - Pierres vivantes, Musée Art Sacré de Pont-Saint-Esprit 2010

- Visages de lumière, Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013 - Fondation du skite sainte Foy 2016

- Signes de lumière, franco-russe 2017.

 

 

Contact avec l’auteur :                            Frère Jean - Skite Sainte Foy

                                                              48160 Saint-Julien-des-Points

Tél : 04 66 45 42 93 – 06 08 61 65 66

Email : skite. saintefoy@wanadoo. fr

                                                               Site : www. photo-frerejean. com

 

Contact avec l'Editeur                      Edition Art Sacré  - Skite Sainte Foy

48160 Saint-Julien-des-Points

Tél : 04 66 45 42 93 - Email : skite. saintefoy@wanadoo. fr

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 20:53
Cause première

De même que le lac immobile a sa cause première dans une source cachée à l’œil des hommes, de même l’amour de l’homme a sa cause première dans l’amour de Dieu et Celui-ci est une cause plus profonde encore.

S’il n’existait pas de source dans les profondeurs, si Dieu n’était pas amour, il n’existerait pas plus de lac immobile que d’amour en l’homme

Kierkegaard (Vie et règne de l’amour, 1847).

On peut douter que Kierkegaard, mort en 1855, ait jamais atteint cette équanimité, mais sur sa tombe, celui qui affronta tant de polémiques et de combats fit inscrire ces vers d’un cantique de Brorson :

Encore un peu de temps
Et j’aurai vaincu
Et tout le combat
D’un coup aura disparu.
Alors je reposerai
Dans la salle des roses
Sans cesse je parlerai
Au Seigneur Jésus.

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 22:58

La joie qui, à la différence du bonheur, parvient encore à nous rejoindre, même dans les ténèbres, Marie Cénec, pasteure, a voulu l’évoquer au soir du Vendredi saint.

Car, pour elle, l’enjeu est surtout de ne pas séparer mais de jeter des ponts : entre le Vendredi et Pâques, entre la mort et la vie, entre la douleur et la joie.

Les deux sont en nous, dit-elle, nous n’avons pas le choix. Il nous appartient de tenir entre nos mains « la violence des ténèbres et la clarté de la joie ».

Un double apprivoisement qu’elle exprime dans son poème, Le nectar de Pâques, où elle dit en finale :

Un double apprivoisement qu’elle exprime dans son poème, Le nectar de Pâques, où elle dit en finale :

La vie est un bouquet d’ombre et de lumière

à apprivoiser avec l’âme d’une abeille

passant d’une fleur à l’autre,

faisant son miel de chaque heure de souffrance ou de joie.

L’âme d’une abeille
Gabriel Ringlet

Le nectar de Pâques

Tenir entre ses mains
la clarté de la joie et la violence des ténèbres :
les deux appartiennent à l’âme humaine.

Se délecter d’un rayon de soleil comme d’un fruit mûr,
laisser le rire frémir en soi
Dans un même accueil, goûter à l’amertume des heures obscures

Nous n’avons pas le choix
Nous n’avons pas à choisir
entre Vendredi saint et Pâques
Nous n’avons pas à choisir entre le silence de la mort et de l’absence
et les cris de joie que provoquent les retrouvailles avec la vie.

Il nous faut tenir entre nos mains le tout de manière pacifiée,
sortir de l’antagonisme entre la joie jubilante et le grinçant désespoir

Les deux sont en nous, comme nous le rappellent
une larme de tristesse en pleine fête, un sourire au coeur du deuil

Le bonheur est dans l’apprivoisement du tout de notre être,
dans la réconciliation des forces opposées,
le mariage de Vendredi saint et de Pâques.

La vie est un bouquet d’ombres et de lumières
à apprivoiser avec l’âme d’une abeille
passant d’une fleur à l’autre,
faisant son miel de chaque heure de joie ou de souffrance…!

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

 

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

 

Partager cet article
Repost0