Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 23:58
Vivre dans l'Esprit Saint

Le Dieu des chrétiens est trinitaire: il est Père, Fils et Saint Esprit.Un mystère difficile à concevoir, même pour les croyants!

Béatrice Soltner (RCF) reçoit le P. François Lestang.

Le Dieu des chrétiens est à la fois Père, fils et Esprit: cette dimension trinitaire signe la spécificité du christianisme.

Dans l’Evangile nous voyons Jésus, le fils, qui vient pour révéler aux hommes le visage de son Père.

Les évangélistes mentionnent la présence de l'Esprit Saint depuis la scène de l’annonciation jusqu’à la croix en passant par le baptême du Christ, ou encore la tentation au désert.

L’esprit, nous dit saint Jean, souffle où il veut, nous ne savons pas d’où il vient ni où il va.

Notre culture occidentale oppose le spirituel au matériel.

Et associe le terme "esprit" à quelque chose d'évanescent, voire de brumeux.

Or, "plus on accueille le souffle de Dieu, plus on est renvoyé à une dimension corporelle", explique le p. François Lestang.

Le vrai signe que l'on a reçu l'Esprit Saint est la capacité que l'on a à aimer l'autre, l'aimer à la manière du Christ.

Ainsi le souffle de Dieu manifesté aux apôtres que l'on célèbre à la Pentecôte révèle-t-il un esprit qui soude et unit les hommes les uns aux autres.

La vocation du soufle c'est de prendre chair en nous, de s'incarner.

 

Écouter

Télécharger

 
**********************************************************************************
__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

Entrez votre adresse mail

Fourni par FeedBurner

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Audio
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 23:22
Vitrail de l'arbre de Jessé

Jessé de Bethléem est le père de David (cf "1 Samuel 16"). C’est de lui que part la lignée royale qui devait aboutir au Messie, l’Oint de l’Esprit, Fils de David et Fils de Dieu.

Selon l’oracle du prophète Isaïe :

« Un rejeton sortira de la souche de Jessé, un surgeon poussera de ses racines. Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur, esprit de sagesse et d'intelligence, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur qui lui inspirera la crainte du Seigneur »("Isaïe 9,1-2")

Notons qu’au Moyen-Age (le vitrail de Chartres est du XIIe siècle), on se plaît à jouer sur les mots latins "virga" (le rejeton, la racine) et "virgo" (la Vierge).

C’est ainsi que la Vierge Marie est souvent représentée dans les généalogies masculines des arbres de Jessé.

Les évangiles ne précisent pas que Marie est de la descendance de David, mais on est en droit de le supposer.

De même le mot "Natzareth" (le village de Jésus) est de la même racine que le mot hébreu "netzer" (rejeton).

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

Entrez votre adresse mail

Fourni par FeedBurner

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Art Vidéo
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 23:56
Devenir saints

Nous, les humains, sommes un mélange
de présence de Dieu et d’absence de Dieu,
de lumière et de ténèbres,
de vérité et de chaos,
de bien et de mal,
d’ouverture et de refus.

Aucun être humain n’est saint ou pur de lui-même.

Nous ne devenons saints que par la sainteté de Dieu.

[…] Cette sainteté n’est pas quelque chose
que nous pouvons atteindre ; elle est donnée
en réponse à la prière de Jésus :
« Sanctifie-les dans la vérité. »

[ …] Nous sommes tous appelés à être des saints.

Être saint, c’est être assez pauvre pour accueillir Jésus.

La sainteté est pour ceux
qui vivent une vie ordinaire, qui peuvent se sentir seuls,
et qui posent de petits gestes de tendresse et d’amour.

Elle est pour tous ceux
qui sont âgés, malades, faibles, vulnérables, sans travail,
qui ouvrent leur cœur à Jésus, dans la confiance,
et crient : « Viens, Seigneur Jésus, viens ! »

Jean Vanier, extrait de : Entrer dans le mystère de Jésus. Une lecture de l’Évangile de Jean, Ottawa, Novalis – Paris, Bayard, 2005.

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog (et regardez votre dossier spam ou indésirable pour valider ensuite votre inscription envoyée par Feedburner) :

Entrez votre adresse mail

Fourni par FeedBurner

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Pensées
commenter cet article