Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 12:59
Lumière des pauvres (conte d'aujourd'hui)
Lumière des pauvres (conte d'aujourd'hui)Lumière des pauvres (conte d'aujourd'hui)

Chez sa grand-mère, à Noël, c'était toujours la même chose. Une impression de réjouissance forcée, la précipitation des denrées matérielles jusqu'à la nausée, et qui s'accumulaient devant son regard.

Trop de meubles, de cadeaux, d'emballages, de nourriture. Nourriture trop riche, d'ailleurs. Ils se souriaient trop pour que cela soit sincère. Et lui se demandait à chaque fois : « Où sont les vrais sourires ? » Ceux qu'on ne peut délivrer que parcimonieusement, ceux qui comptent vraiment...

Ces souvenirs d'enfance lui renvoyaient toujours une impression de malaise et de culpabilité. Sa mère disait qu'il avait bien de la chance de fêter Noël chez sa grand-mère, entouré de sa famille, et de recevoir des cadeaux.

Les pauvres, eux, ceux qui dormaient dehors, ils n'avaient pas accès à la dinde aux marrons, aux débats politiques initiés par son oncle, au gewurztraminer qui émoustille le palais, aux guirlandes qui grattent quand les enfants s'en vêtent comme de boas de fourrure.

Le temps avait passé, sa grand-mère avait disparu et, dans le registre des desserts trop sucrés et des cadeaux aussi inutiles qu'onéreux, sa mère avait pris le relais. 

Ces semaines de décembre lui avaient collé le blues en pensant qu'il allait encore se révolter intérieurement contre cette mascarade qui, selon lui, n'avait que très peu de rapport avec la naissance du Sauveur.

C'était auprès des pauvres, justement, des solitaires et des abandonnés, qu'il aurait voulu être, c'était avec eux qu'il souhaitait passer son Noël. Il était évident que la Nativité était la fête des pauvres, celle du dénuement.

Il n'allait pas venir cette année chez sa mère, subir ces calomnies, ces inversions du sens.

Il allait simplement descendre dans la rue, aller à leur rencontre ; des gens seuls dans la rue, le soir de Noël, il y en a tellement...

Il allait proposer à ces gens de le connaître et il aurait envie, lui aussi, de les connaître. Ils seraient ces santons d'une crèche réinventée, si poignante et réelle, espérant sous l'étoile.

 

Solange Bied-Charrenton

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

_______________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

___________________________________________________________________

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 10:16
Suivez Marie en direct sur twitter

Le diocèse de Bourges joue la carte de la modernité à l'approche de Noël. Entre humour décalé, cartes de Galilée et vrai suivi des textes bibliques, c'est divin.

Apparition céleste pour les followers! Après Jésus, quelques Saints et deux ou trois Dieux, la Vierge aussi tweete depuis début novembre.

«J'ai négocié avec Joseph, on va rester se reposer à Emmaüs. Il y a une brocante sympa» raconte Marie.

Chaque jour, la mère du - futur (nous écrivons ces lignes un 23 décembre) - petit Jésus livre un extrait de maximum 140 caractères - la norme Twitter - de ses péripéties sur la route de Béthléem, parsemées de quelques tests sur l'actualité religieuse ou de cartes précises de son itinéraire.

Selon sa mini-biographie, sur sa page personnelle, elle est originaire de Nazareth. À la place de sa photo d'identité, la Vierge dessinée sur son âne, accompagnée du bon charpentier Joseph. Et en seulement 75 tweets la Vierge a déjà touché plus de 1300 followers qui la suivent et peuvent ainsi cheminer vers Noël à ses côtés.

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

___________________________________________________________________

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 23:45
Fête de la naissance de Jésus et de Mahomet le même jour en 2015

La coïncidence, à Noël, des calendriers chrétien et musulman pour plus de fraternité

Est-ce un hasard ? Les calendriers chrétien et musulman – ce dernier basé sur les mois lunaires – coïncident cette année. Ce n’était pas arrivé depuis 457 ans. On peut donc fêter le 24 décembre la naissance de ces deux hommes à l’origine, l’un du christianisme, l’autre de l’islam, et dont les parcours à six siècles de distance ne sont pas vraiment comparables. 

Il est frappant que, justement en cette année de grandes turbulences et conflits marqués par des actions barbares, la naissance de Jésus coïncide cette année avec la naissance (mawlid ou mouloud en arabe signifie naissance/nativité) de Mahomet, fondateur de l’islam. Cette rencontre de dates peut être l’occasion d’unir les efforts de paix et de fraternité pour le bien de tous. 

Heureuse nouvelle que nous puissions nous retrouver et fêter ensemble ces naissances, après les dégâts considérables commis au nom d’un islam qui n’a rien à voir avec le vrai islam. 

La plupart des médias opposent beaucoup trop ces spiritualités parce qu’ils ne connaissent ni l’une ni l’autre. Ils ne parlent que de leurs erreurs passées, de leurs divergences, au lieu de présenter leurs complémentarités planétaires : ce que chacune peut apporter à l’autre. 

Dans sa lettre à nous, Français de 1855, l’Emir Abd el-Kader écrivait : « Si les musulmans et les chrétiens avaient voulu me prêter attention, j’aurais fait cesser leurs querelles : ils seraient devenus, extérieurement et intérieurement, des frères.» Que de temps perdu ! 

Les deux conférences de l’ancien cardinal de Milan, Carlo Maria Martini, regroupées dans son livre « Fils d’Abraham – l’Islam est nous » (Ed. Parole et Silence) montrent bien l’importance de mieux se connaître et qu’il n’est jamais trop tard. L’enfant de la crèche ne nous le demande-t-il pas ? 

Un très beau et bon Noël à tous avec cet Enfant qui réconcilie tout ! 

Professeur Henri Joyeux 

Le Mawlid, connu aussi sous le nom d'El Mawlid Annabawi, Mouloud, Mouled ou Maoulide est une fête religieuse célébrant la naissance du prophète Muhammad (Mahomet en français).

Elle est célébrée le 24 décembre cette année.

Pour la 1ère fois depuis 457 ans, les fêtes de Mawlid et Noël seront célébrées à la même période. Le Mawlid aura lieu le 24 décembre pour la totalité du monde arabe et le 25 décembre pour le reste de la planète. Une coïncidence rarissime que l’on a dû observer trois ou quatre fois dans l’histoire de l’humanité.

En effet, Il faut remonter à l’année 1558 pour trouver une configuration comparable, c’était le 12 Rabiaa Al-Awal de l’an 966 de l’hégire, alors qu’en 1852, le Mawlid coïncidait avec le 25. C’était l’an 1269 de l’hégire.

 

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

_______________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

 

Partager cet article
Repost0