Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 22:05
Mandala de la Terre - 47

Je vous propose régulièrement de magnifiques mandalas réalisés par l'artiste Ana Castilho à partir de combinaisons d'éléments de la nature - feuilles, fleurs, fruits, gousses, bois, pierres - .
Contemplez-les et méditez.

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

S'abonner à SERAPHIM

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 22:37
Allons aux faits

Alors que le débat politique s'articule autour des thèmes de l'identité et de la religion, certains concepts sont parfois utilisés à mauvais escients. Sacré, croyance, laïcité …

C'est dans le but de mieux faire usage de ces mots que Régis Debray examine le fait historique et le fait religieux.

ll publieAllons aux faits. Croyances historiques, réalités religieuses, aux éditions Gallimard en partenariat avec France Culture.

 

Écouter en ligne

Télécharger

 
**********************************************************************************
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

S'abonner à SERAPHIM

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 22:36
Le cœur brisé devant la miséricorde de Dieu

Quand on a vu la beauté divine autant qu'on peut la supporter, quand on a vu le monde nouveau, quand le monde de la plaine avec laideur et souffrance, commence à être sous nos pieds et non au-dessus de notre tête, qu'arrive t-il dans l'homme ?

Dans cette beauté, son coeur se brise de contrition.

Qu'est ce que cela veut dire ?

Quand nous contemplons la laideur du monde, nous pouvons souffrir, nous indigner, compatir, mais notre coeur n'est ni brisé, ni contrit.

Mais dans cette beauté divine, le coeur se brise car il sent la miséricorde de Dieu.

Plus on sent, en dehors de soi, cette miséricorde divine, plus on pleure sur ses péchés.

Alors que plus on sent l'éloignement d'avec Dieu ou de sa justice, plus on est révolté, indifférent ou calculateur, mais le coeur n'est pas brisé.

Ici, le coeur se brise de contrition et dans cette nouvelle et étrange souffrance, il se rénove, pareil à un nouveau né.

C'est en effet une nouvelle naissance.

 

Saint Jean de Saint-Denis

__________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

S'abonner à SERAPHIM

Partager cet article
Repost0