Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 22:01
Ce qui nous tue

Savez-vous où vont les mots que l'on ne dit pas ?

Où va ce que vous voulez faire mais ne faites pas ?

Où va ce que vous vous empêchez de ressentir ?

On aimerait bien que tout cela tombe dans l'oubli, mais ce que l'on ne dit pas s'accumule dans notre corps et remplit notre âme de cris muets.

Ce que l'on ne dit pas se transforme en insomnie, en douleur.

Ce que l'on ne dit pas se transforme en nostalgie, en perte de temps.

Ce que l'on ne dit pas se transforme en devoir, en dette.

Les mots que l'on ne dit pas se transforment en frustration, en tristesse, en un manque de satisfaction.

Ce que l'on ne dit pas ne meurt pas, mais nous tue...

 
_________________________________________________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 22:52
L'endroit et l'envers

L’être humain est né pour être aimé

et les biens matériels, fabriqués pour être utilisés.


Si le Monde est à l'envers,

c'est parce que les biens matériels sont aimés

et les humains, utilisés.

 
_________________________________________________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 22:19
Fraternité

Fraternité, oui.

Tous les hommes sont frères et il n’y a pas d’un côté les croyants et les incroyants, les impies et les élus.

Affirmer que tous les hommes sont égaux, c’est rappeler qu’il n’y a pas de privilège de naissance conféré par une grâce surnaturelle.

La fraternité est le contraire de la fratrie, et de la biologie.

C’est le sens et non le sang qui la constitue.

Elle consiste à s’unir par le cœur et la tête.

Il n’y a que des moments-fraternité commandés par la détresse, la fragilité, la vulnérabilité. La fraternité, c’est la reconnaissance d’une paternité symbolique.

On est frères en Christ, en une valeur qui vous dépasse. Il n’y a pas de fraternité sans sacralité.

Aujourd’hui, on vit dans l’illusion de l’individu qui est son propre père. Ça ne marche pas.

Un "nous" se noue par un acte, délibéré ou non, de sacralisation.

Le sacré, c'est un bien de première nécessité, c'est le plus sûr moyen de mise en commun dont dispose un ensemble flou pour faire corps et se perpétuer .

 

Régis Debra

 
_________________________________________________________________________
 

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

Partager cet article
Repost0