Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2021 2 23 /11 /novembre /2021 20:19

Le cantique à Notre Dame du Folgoët (« Patronez dous ar Folgoat »), œuvre de l’abbé Jean Guillou (1830-1887), professeur au Collège de Lesneven, écrit au moment de la guerre de 1870, continue inlassablement d'être chanté en breton en ce lieu. Il fut chanté pour la première fois le 25 mai 1873 devant une foule de pèlerins. Prions-le ensemble.

Douce patronne du Folgoët,
Notre Mère et notre Dame,
Les larmes dans nos yeux
Nous vous prions de tout cœur,
Soutenez la Sainte Église,
Le vent se déchaîne...
Dure et longue est la guerre !
La paix ! Ô Maria !

1. Gens du bord de mer et de l'intérieur des terres
Nous venons vous saluer ;
Tous, nous sommes vos enfants,
Tous, nous vous aimons, Ô Marie,
Gens du bord de mer et de l'intérieur des terres
Nous sommes accourus, aujourd'hui,
Pour prier pour l'Église,
Pour prier pour notre pays.

2. Marie, Mère des chrétiens
Si vous aimez l'Église,
Sans retard, venez la défendre
Des ennemis cruels.
Le plus loin que l'on peut voir,
En mer, c'est la tempête,
La petite barque de saint Pierre est projetée
D'un rocher à l'autre…

3. Si vous entendez bien notre prière,
Évitez que nous allions à notre perte !
Que nous puissions chanter joyeusement,
Comme Salaün « le Fou » : « Ô Marie, Ô Marie ! »
Vous serez Notre-Dame,
Jusqu'à notre dernière heure.
Régnez dans notre cœur.

En breton  : 

Patronez dous ar Folgoad,
Hor Mamm, hag hon Itron,
An dour en hon daoulagad
Ni ho ped a galon,
Harpit an Iliz santel
Avel diroll a ra...
Tenn hag hir eo ar brezel!
Ar peoc'h, O Maria!

1. Euz an Arvor, ar Gourre
Ni deu d'ho saludi ;
Oll ez omp ho pugale,
Oll ho karom, Mari,
Tud ar Gourre, Arvoriz
Diredet omp hirio
Da bedi 'vid an Iliz,
Da bedi 'vid hor bro. 

2. Mari, Mamm ar gristenien
Ma karit an Iliz,
Hepdale deut d'he divenn
Diouz enebourien kriz.
Hirra ma heller gweled,
Er morz' eus tarzhiou gwenn,
Bagig Sant Per 'zo strinket
Euz eur garreg d'eben…

3. Ma klevit mad hor pedenn,
Mirit na daim da goll
Ma hellim kana laouen,
Evid Salaün Ar Foll : « O Mari, O maria! »
C'hwi vezo on Itron,
Beteg an eur diweza

Télécharger partition et paroles
Ecoutez le cantique

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 20:30

Го́споди Иису́се Христе́, Сы́не Божий, поми́луй мя гре́шнаго (Gospodi Iisuse Hriste, Sine Bojii, pomiluj mia greshnago)

FRANÇAIS: "Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur."

PORTUGUÊS: "Senhor Jesus Cristo, Filho do Deus, tem misericórdia de mim, pecador."

ITALIANO: "Signore Gesù, Figlio di Dio, abbi pietà di me peccatore."

ESPAÑOL: "Señor Jesús, Hijo de Dios, ten compasión de mí, pecador."

ENGLISH: "Lord Jesus Christ, Son of God, have mercy on me, a sinner."

La « prière du cœur » (appelée aussi « prière de Jésus ») est une forme précieuse de prière, originaire de l'Église d'Orient.

Pour tenter de correspondre à l'exhortation de saint Paul à « prier sans cesse » (1Th 5,17), les pères du désert ont développé cette répétition systématique d'une prière, dont la forme classique est : « Seigneur Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur. "

Quand on se sera un peu exercé dans cette prière, on remarquera que, grâce à sa simplicité, elle se prête parfaitement à la prière en tout lieu et toute circonstance : en conduisant, en faisant le ménage, pendant que nous sommes dans une salle d'attente, etc. .

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 20:30

La célèbre et si belle "Prière de l'artisan", n'a point été composée par un obscur moine anglais du XIe s., comme le voudrait une légende récente, mais magistralement "compilée" par Philippe Ferrand, compagnon de l'Arche, sur la demande de Lanza del Vasto.

Mise au point envoyée par mon ami Benjamin
--
Jean Guitton (Prière pour les incontournables de la vie, Éditions du Signe) :

Apprends-moi, Seigneur, à bien user du temps que tu me donnes pour travailler, à bien l'employer sans rien en perdre.

Apprends-moi à tirer profit des erreurs passées sans tomber dans le scrupule qui ronge.

Apprends-moi à prévoir le plan sans me tourmenter, à imaginer l'œuvre sans me désoler si elle jaillit autrement.

Apprends-moi à unir la hâte et la lenteur, la sérénité et la ferveur, le zèle et la paix.

Aide-moi au départ de l'ouvrage, là où je suis le plus faible.

Aide-moi au cœur du labeur à tenir serré le fil de l'attention.
 

t surtout comble Toi-même les vides de mon œuvre,

Marie Noël (dans Notes Intimes) :

Seigneur, dans tout le labeur de mes mains laisse une grâce de Toi pour parler aux autres et un défaut de moi pour me parler à moi-même.

Garde en moi l'espérance de la perfection, sans quoi je perdrais cœur.

Garde-moi dans l'impuissance de la perfection, sans quoi je me perdrais d'orgueil.

Purifie mon regard: quand je fais mal, il n'est pas sûr que ce soit mal, et quand je fais bien, il n'est pas sur que ce soit bien.

Khalil Gibran (sur le travail dans Le Prophète) :

Seigneur, ne me laisse jamais oublier que tout savoir est vain sauf là où il y a du travail, et que tout travail est vide sauf là où il y a amour, et que tout amour est creux qui ne me lie à moi-même et aux autres et à Toi

Lanza del Vasto (dans Judas) :

Seigneur, enseigne-moi à prier avec mes mains, mes bras et toutes mes forces.

Rappelle-moi que l'ouvrage de mes mains t'appartient et qu'il m'appartient de te le rendre en le donnant ;

que si je le fais par goût du profit, comme un fruit oublié je pourrirai à l'automne ;

que si je le fais pour plaire aux autres comme la fleur de l'herbe je fanerai au soir ;

mais si je le fais pour l'amour du bien, je demeurerai dans le bien ; et le temps de faire bien et à ta gloire, c'est tout de suite.
 

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0