Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2005 5 07 /10 /octobre /2005 23:00

"Ne nous inquiétons pas de ceux à qui rien ne manque, à qui tous pensent, inquiétons-nous, occupons-nous de ceux à qui tout manque, à qui nul ne pense. Soyons les amis de ceux qui n'ont pas d'amis."

Commentaire Ps. 82 - (81)

"Pouvoir garder une vie très contemplative, tout en me faisant tout à tous, de manière à donner à tous Jésus."

Juin 1902, Résolution de retraite.

"Travaillez à la sanctification du monde, ... sans paroles, en silence... portez l'Évangile non en le prêchant de bouche mais en le prêchant d'exemple, non en l'annonçant mais en le vivant."

Méditation sur la visitation en 1898

"Toute notre vie, si muette qu'elle soit, ... doit être une prédication de l'Évangile par l'exemple; toute notre existence, tout notre être doit crier l'Évangile sur les toits, ... doit être une prédication vivante."

Méditation sur l'Évangile OS. P. 395."

On fait du bien, non dans la mesure de ce qu'on dit et de ce qu'on fait, mais dans la mesure de ce qu'on est, ...dans la mesure en laquelle Jésus vit en nous"

Règlements et Directoire.

Extraits du livret « Vivons l'Evangile avec Charles de Foucauld », disponible sur le site
http://www.charlesdefoucauld.org
http://www.charlesdefoucauld.org/Pdf/vivonsevangile_fr.pdf

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2005 1 03 /10 /octobre /2005 23:00

"Tu remarques sans cesse que Dieu ne supporte pas la plus légère impureté, même passagère, en toi et que la paix et Dieu lui-même te quittent dès que tu as laissé pénétrer en ton coeur une pensée impure. Et te voilà la demeure du démon si tu ne rejettes pas immédiatement le péché. Ainsi donc, à chaque pensée coupable, et plus encore à chaque parole ou action coupable, nous devons dire : "C'est le démon". A chaque pensée, parole ou action bonne et sainte, nous devons dire : "C'est Dieu" ou "Cela vient de Dieu". Imagine donc quel palais splendide, pur et inviolé, dut être pour le Tout-Puissant l'âme très sainte et le corps très pur de la Mère de Dieu, lorsque le Verbe de Dieu vint demeurer en son sein ! Imagine de quelle sainteté éternelle, infinie et immuable elle rayonne, de quelle vénération et de quelle gloire elle est digne! Et vois ce que nous sommes : "Un roseau agité par le vent (du démon)" (Matth. 11, 7). Le démon souffle le blasphème en nos coeurs, et aussitôt nous voici agités, troublés, déprimés, alors que nous devrions mépriser toutes ces pensées, n'y point faire attention, les regarder comme des illusions."

 

Saint Jean de Cronstadt, "Ma vie en Christ"
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2005 5 30 /09 /septembre /2005 23:00

Le moyen de lutter contre le vagabondage des pensées consiste à porter l'attention de l'esprit sur le fait que le Seigneur est devant nous et que nous sommes devant lui. Il faut fixer tout son esprit dans cette pensée et ne pas lui permettre de s'en écarter. (Théophane de Vischen)

Il faut choisir une prière courte, composée de quelques mots brefs, mais forts, et la répéter longtemps et souvent ; c'est ainsi qu'on prend goût à la prière. (Récits d'un pèlerin russe)

On ne parvient pas à la prière pure en ajoutant, mais en retranchant; non en multipliant les pensées, mais en les simplifiant.(Irénée Hausherr)

L'apprentissage de la prière est l'apprentissage du silence. (A. de Saint-Exupéry 2/LXXIII)

Au début de la vie de prière, le silence de Dieu est la réalité la plus difficile à supporter. Il faut donc apprendre à s'assoier, à ne rien faire devant Dieu sinon attendre et se réjouir d'être présent à l'éternel Présent. (Jean Lafrance)

Aucune minute de ma prière ne trouvera Dieu distrait de moi : il m'apprend à lui être présent, à me communiquer à lui.(Un ermite)

La solitude, le jeûne et la veille autour de la Parole furent pour Jésus l'école où il apprit à prier, homme en ce monde.(André Louf)

Si la prière est un entretien, une conversation avec Dieu, il faut d'abord apprendre à notre âme, à notre coeur, à parler la langue de Dieu. (Bernard Bro)

Il faut arriver à trouver un nom à Dieu pour nos relations avec lui, un nom qui lui convient dans ce qu'il est pour nous et dans ce que nous sommes pour lui. (Antoine Bloom)

C'est encore en priant qu'on apprend petit à petit à mieux prier. (Yves Moreau )

Redevenons un peu contemplatifs et admirateurs du monde créé et tirons de cette première écoute la mise en train de la poésie de la prière. (Paul VI )

Dans sa jeunesse, Antoine Bloom rencontra une vieille dame qui lui demanda comment prier : elle récitait depuis 14 ans la prière monologique sans en éprouver d'effet. Celui qui n'était encore que séminariste lui conseilla de commencer par ne rien faire pendant le quart d'heure qui précédait sa première prière, si ce n'est de prêter ATTENTION à tout ce qui l'environnait... Et sa prière commença bel et bien à devenir efficiente. (L'école de la prière", Antoine Bloom, Seuil, 1972, p 128)

Si vous essayez de vous asseoir et de faire attention à ce qui vous traverse l'esprit juste pendant 2 à 3 minutes, en essayant de désamorcer chaque association de pensée qui naisse, quelle qu'elle soit, vous vous apercevrez que la tâche est impossible, et que sans cesse la machine qui est dans votre tête se remet à fonctionner, vous poussant à l'association mentale.

Ce préalable à la prière en est la moitié nécessaire, elle est le développement de L'ATTENTION, sans laquelle les pères hésychastes enseignent que ne peut s'enclencher la seconde moitié de la prière.

Partager cet article
Repost0