Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 22:07

Aimer2.jpg

 « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu. »

' Ton ' Dieu est-il dit, et c'est une raison pour l'aimer davantage ; nous aimons bien plus ce qui est à nous que ce qui nous est étranger.

C'est certain, le Seigneur ton Dieu mérite d'être aimé ; il s'est fait ton serviteur, pour que tu lui appartiennes et que tu ne rougisses pas de le servir...

Trente années durant, ton Dieu s'est fait ton serviteur, à cause de tes péchés, pour t'arracher à la servitude du diable.

Tu aimeras donc le Seigneur ton Dieu.

Lui qui t'a fait, il s'est fait ton serviteur, à cause de toi ; il s'est donné tout entier à toi, afin que tu te donnes à toi-même.

Alors que tu étais malheureux, il a refait ton bonheur, s'est donné à toi pour te rendre à toi-même. 

Tu aimeras donc le Seigneur ton Dieu « de tout ton cœur. »

' Tout ' : tu ne peux garder pour toi aucune partie de toi.

Il veut l'offrande de tout toi-même.

Il t'a acheté tout entier de tout lui-même, pour te posséder, lui seul, toi tout entier.

Tu aimeras donc le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur.

Ne va pas, comme Ananie et Saphire, garder pour toi une partie de toi-même, car alors tu pourrais périr comme eux (Ac 5,1s).

Aime donc totalement et non en partie.

Car Dieu n'a pas de parties ; il est tout entier partout.

Il ne veut pas de partage en ton être, lui qui est tout entier en son Être.

Si tu te réserves une partie de toi-même, tu es à toi, et non pas à lui. 

Veux-tu donc tout posséder ?

Donne-lui ce que tu es, et il te donnera ce qu'il est.

Tu n'auras plus rien de toi ; mais tu auras tout lui-même avec tout toi-même. 

Saint Antoine de Padoue (v. 1195-1231), franciscain, docteur de l'Église 

Sermons pour le dimanche et les fêtes des saints (trad. Bayart, Éds. franciscaines 1944, p. 212) 

___________________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blogue

http://ann.over-blog.com/blog-newsletter.php?ref=120238

Partager cet article

Repost0

commentaires