Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 23:28
Une sainte républicaine ?

Il existe des endroits dans notre monde où les traces du passé sont présentes. Venez découvrir l'histoire bouleversante de la tombe à la fille.

Cette histoire aurait pu ne pas être connue, elle se déroule dans la forêt de Teillay en Bretagne.

Cette tombe, d'après la légende, est celle de Sainte Pataude (le surnom de pataud était donné aux Républicains par les Chouans)... et vous allez comprendre pourquoi quand vous saurez que c'est l'histoire de Marie Martin, une jeune femme de Tresbouef, qui est à l'origine de cette histoire...

Elle a environ 19 ans et travaille chez un marchand. Là, les histoires divergent : les Chouans la recherchent ... soit parce qu'elle aurait dénoncé des Royalistes aux Bleus ou bien parce qu'ils veulent faire payer au maître de la jeune fille son attachement à la République. En tout cas, elle résiste...

En représailles, quelques chouans s'emparent de la jeune fille, l'attachent par les cheveux à la queue d'un cheval et la traînent jusqu'à la forêt. Là ils la torturent pour obtenir des renseignement que la pauvre jeune femme refuse de donner!

Ils commencent par lui arracher les ongles un a un, ils lui crèvent les yeux, la violent et lui coupent les seins. Ils la pendent par les cheveux à la branche d'un chêne, la laissant ainsi dépérir lentement. Une autre version ajoute qu'un royaliste, un certain Jouon du village de Saint-Malo-en-Teillay, l'achève d'un coup de fusil dans la bouche afin d'abréger ses souffrances.

Le corps est enterré sur place, sous le chêne. Depuis, Marie Martin, devenue sainte Pataude pour le peuple, est l'objet d'offrandes, de prières et d'invocations pour faire disparaître la fièvre, pour vaincre la stérilité, la paralysie et la débilité infantile, pour faire marcher les enfants.

Tous ceux qui ont vu réalisé leurs demandes reviennent sur les lieux afin d’honorer la sainte, en lui laissant des poèmes, des photos, des bijoux, de l'argent ou encore des vêtements et tous autres objets de valeurs ou non.

De mauvais plaisantins (trois amis) auraient dérobé des objets sur la tombe. L'esprit de la jeune Marie Martin ce serait vengé en les rendant très malades, et ce jusqu’à ce que le dernier des trois voleurs restitue ce qu'ils lui avaient dérobé.

Pour s'y rendre : La Grande-Ligne, forêt de Teillay, sur la route de Châteaubriant

Pénétrez dans la foret et suivre le chemin, ensuite tourner a droite (panneau tombe de la fille), suivre le chemin bordé de fleurs.

 

http://www.seraphim-marc-elie.fr/

_______________________________________________________________________________________

277163 234956736553388 1210667500 qSi vous souhaitez recevoir chaque jour un texte spirituel choisi par le diacre Marc abonnez-vous à son blog :

 

 

_____________________________________________________________________

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc-Elie - dans Textes
commenter cet article

commentaires