Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2021 7 28 /02 /février /2021 20:30

L’explication de Jacqueline Chabbi, historienne de l’islam

« Le mot nabi, prophète, est un mot qui fait partie des emprunts du Coran au corpus biblique.

Il s’applique d’abord à des figures (Noé, Abraham, Moïse) que le Coran prend comme référence pour conforter la position de Mohammed contesté par les siens dans la cité de La Mecque.

Quant à Mohammed, il n’est alors présenté que comme celui qui doit « avertir » les siens en leur transmettant le message qu’il reçoit.

C’est dans un second temps, au cours de son exil médinois, qu’il est à son tour qualifié de nabî, s’identifiant ainsi aux figures antérieures dont il se réclame.

Avant que la tradition musulmane ne fasse de lui, surtout à partir du IXe siècle, une figure de plus en plus sacralisée, le prophète du Coran reste avant tout un homme de son temps et de sa société, le VIIe siècle en Arabie. »

Le regard de Hassan Massoudy

« Cette calligraphie est à la fois souple et complexe, avec cette partie très fine au milieu, qui est le b de nabi.

J’ai voulu qu’il y ait comme une balance, un équilibre fragile, par l’intermédiaire de cette lettre.

On peut y voir comme un souffle, une inspiration…

Dans ma tête, le mot nabi est l’évocation d’un homme parfait, qui est aussi poète.

J’ai étiré une lettre, celle de gauche, vers le haut.

J’ai souhaité une certaine force dans le trait, qui va pour moi avec cette figure spirituelle.

Si aujourd’hui je réussis, si je trouve une forme, je sais que demain je devrai recommencer de zéro.

Dans la calligraphie, c’est le tracé, l’énergie, le mouvement, qui donne le geste juste. »

Recueilli par Élodie Maurot 

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 20:30

Un Père du désert disait :

La nature de l’eau est tendre, celle de la pierre est dure.

Mais si l’eau coule constamment goutte à goutte, elle creuse la pierre peu à peu, et cette dernière devient une vasque qui retient l’eau.

De même la Parole de Dieu est tendre et notre cœur est dur, mais l’Homme qui entend fréquemment la Parole creuse son cœur pour accueillir la présence de Dieu.

Seigneur, trop souvent
notre cœur,
notre esprit,
notre intelligence,
sont durs comme de la pierre.

Chaque fois que nous ouvrons notre Bible
pour nous mettre à l’écoute de Ta Parole,
qu’elle soit comme cette eau
qui creuse notre cœur de pierre
pour en faire un cœur de chair.

D’après Antoine Nouïs,
« La galette et la cruche »
 

S'abonner au Blog Seraphim

Cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
27 février 2021 6 27 /02 /février /2021 19:14

Très chers frères et sœurs en Christ,

vous trouverez ci-dessous le lien pour visionner le prochain office diffusé en ligne.
 
LITURGIE EUCHARISTIQUE du 2e DIMANCHE DE CARÊME
La Samaritaine
LE 28 FÉVRIER À 10 H
Cliquer ici - https://youtu.be/FzmRZFJ0DEQ
 
 
 
Pensez à utiliser des écouteurs pour bien entendre.
Les haut-parleurs des ordinateurs et des tablettes sont souvent insuffisants.
 
 
Secrétariat ACÉCA
Partager cet article
Repost0